Le Chocolat Blanc, entre douceur, histoire et débat

Le Chocolat Blanc, entre douceur, histoire et débat

chocolat blanc

Le Chocolat Blanc, entre douceur, histoire et débat

Le chocolat blanc, bien qu’il soit souvent débattu et parfois controversé, a conquis une place de choix dans le monde de la chocolaterie.

Sa douceur crémeuse et sa couleur immaculée en font une gourmandise appréciée par beaucoup.

Découvrez les secrets du chocolat blanc, plongez dans son histoire et explorez le débat autour de sa nature de chocolat.

L’histoire du Chocolat Blanc

Il fut inventé dans les années 1930 par Nestlé qui se retrouvait avec un stock inutilisé de beurre de cacao.

Afin d’en écouler ce surplus, cette entreprise l’a mélangé à de la poudre de lait, du sucre et de la vanille, créant ainsi un produit différent du chocolat noir et au lait.

Composition du Chocolat Blanc

Le chocolat blanc est distinct des autres types de chocolat de par sa composition. Contrairement au chocolat noir ou au chocolat au lait, il ne contient pas de pâte de cacao.

Il est principalement composé de beurre de cacao, de sucre et de lait, lui conférant sa texture crémeuse et sa saveur douce. Les proportions de ces ingrédients varient d’une marque à l’autre, influençant sa qualité et son goût.

Il est très courant de trouver de la vanille naturelle dans la composition de ce chocolat.

Le beurre de cacao étant désodorisé, le goût du chocolat blanc provient majoritairement du lait et de la vanille.

En France, on ne peut appeler « chocolat blanc » que si le chocolat contient au minimum 20% de beurre de cacao et 14% de lait.

Le Chocolat Blanc : vrai ou faux chocolat?

Le débat « le chocolat blanc est-il du chocolat? » fait couler beaucoup d’encre parmi les experts en chocolaterie et les amateurs.

Certains considèrent que, puisque le chocolat blanc ne contient pas de pâte de cacao, il ne peut pas être catégorisé comme un « vrai » chocolat.

D’autres estiment que la présence de beurre de cacao, un ingrédient clé du chocolat, justifie son inclusion dans la famille du chocolat.

Ce débat continue de diviser, mais il ne fait aucun doute que le chocolat blanc possède une place spéciale dans le cœur des gourmands.

Pour la Chocolaterie Gardères, c’est un chocolat à part entière. Il ne présente certes pas les mêmes qualités nutritionnelles que le Chocolat Noir ou le Chocolat Lait, mais lorsqu’il est bien travaillé et sélectionné, il peut dégager la même qualité et nous propulser dans de merveilleux voyages gustatifs.

Dégustation et utilisations

Le chocolat blanc souffre bien souvent d’une image peu qualitative et uniquement associée à l’enfance.

Pourtant, à l’instar de ses cousins noir et lait, tous les chocolats blancs ne méritent pas d’être mis dans le même panier !

Il existe des qualités différentes de ce produit, qui se creusent en fonction de l’origine, de la qualité et de la proportion des matières premières ainsi que par le savoir-faire du fabricant.

Tandis que certains chocolats blancs soient très sucrés et peu raffinés, laissant un goût huileux en bouche et irritant la gorge par le passage du sucre, d’autres se distinguent par leur souplesse, leur finesse et leur goût agréable.

Le chocolat blanc offre aux professionnels un panel d’outils très utiles : cuisiniers, chocolatiers, confiseurs et pâtissiers peuvent l’utiliser dans de multiples créations :

  • En chocolaterie, il peut servir de base pour une ganache afin de porter un goût tel que la pistache qui serait davantage étouffé par un chocolat noir. Il est très prisé par les chocolatiers pour son utilisation esthétique : des éléments en blanc ressortent parfaitement sur du chocolat noir ou au lait et le chocolat blanc peut aussi être coloré pour apporter de la fantaisie à des décors, des sculptures ou des pièces commerciales.
  • En pâtisserie, il est utilisé pour réaliser des mousses, glaçages, ganaches montées et autres crèmes et s’associe très bien avec des fruits secs, des fruits rouges, des biscuits ou des agrumes.
  • En confiserie, il est un fervent allié pour la conception de produits tels que les macarons, par exemple.
  • En cuisine, ce chocolat peut devenir un élément audacieux pour une sauce accompagnant un saumon ou des fruits de mer.

En tant que plaisir sucré à déguster seul, le chocolat blanc est idéal pour ceux qui préfèrent les saveurs moins intenses que celles du chocolat noir.

Un peu plus de lecture ?

< Retour
Il n'y a aucun produit dans votre panier
Total produit : €0.00
Payez maintenant
0
0 article dans votre panier - €0.00
Payez maintenant